Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Grève du 23 septembre : lettre aux familles - déclaration administrative

mardi 7 septembre 2021

Exemple de lettre

Pensez à prévenir la mairie et les familles suffisamment tôt.

Si vous souhaitez compléter l’imprimé de déclaration d’intention de vous mettre en grève, envoyez à votre inspection jusqu’au lundi 20 septembre.

voir ici

Le SNUipp-FSU vous propose une lettre type reprenant nos revendications afin de faire connaitre au plus grand nombre les raisons de nous rendre dans la rue.

Chers parents,

Alors que la crise sanitaire continue de sévir, mettant en lumière le besoin cruel de moyens pour l’école, le gouvernement reste sourd aux demandes et propositions des personnels des écoles.

Les élèves ont besoin d’un service public de qualité, d’une école adaptée pour tous et toutes, de professeur-es correctement formé-es et en nombre suffisant.

● Pour cela, il est nécessaire de recruter plus de personnels afin de faire baisser les effectifs dans toutes les classes, assurer tous les remplacements. Il est nécessaire aussi de recruter des enseignant-es RASED et des psychologues pour assurer le suivi de tous les élèves en besoin ;

● Pour cela il est nécessaire de recruter des AESH afin d’accompagner tous les élèves en situation de handicap ;

● Pour cela, il est nécessaire que le métier de professeur redevienne attractif et que celui des AESH soit enfin reconnu. Cela passe par une plus juste reconnaissance et une hausse des salaires. Les enseignant-es restent bien moins rémunéré-es que leurs collègues européens, ce qui explique en partie la baisse du nombre de candidat-es et l’augmentation des postes vacants aux concours de recrutement.

Cette rentrée est marquée une fois de plus par le manque d’anticipation et le flou sur la ligne à tenir face à l’épidémie et ses conséquences. Nous attendons des mesures sanitaires pour limiter la propagation du virus et garantir la sécurité dans les écoles.

Le plan d’urgence pour l’école que nous continuons à défendre depuis des mois aurait pu permettre de réduire les inégalités scolaires, encore accentuées par la crise, d’améliorer les conditions d’apprentissages pour tous les élèves et de permettre aux élèves en situation de handicap de pouvoir suivre une scolarité avec l’aide nécessaire à laquelle ils et elles ont droit.

Nous attendons du ministre qu’il s’engage dans l’amélioration du fonctionnement de l’école et qu’il apporte des garanties pour la réussite de tous les élèves.

C’est pourquoi nous serons en grève le jeudi 23 septembre et comptons sur votre plein soutien.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |