Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Compte-rendu de la CAPD du 6 mai 2021

mardi 11 mai 2021

Compte-rendu CAPD du 6 mai 2021 : promotions accélérées et questions diverses

Présent.es pour le SNUipp-FSU17 : Fabienne Chalaux, Morgane Guillon, Christine Gourribon et Christine Vergé-Archaimbault

Promotions accélérées du 6ème au 7ème échelon :

- 80 promouvables et 24 promu.es
- 11 avis excellents et 13 très satisfaisants,
- 21 femmes et 3 hommes

Rappel du discriminant en cas de barème égal  : AGS au 31/08/20 puis ancienneté dans le grade au 31/8/20.

24 promu.es mais 14 collègues ont exactement le même barème d’où la recherche d’un 3ème discriminant pour les départager.

Les Lignes directrices de Gestion (LDG) préconisent le respect parité H/F, c’est donc ce 3ème discriminant qui est appliqué.

Promotions accélérées du 8 ème au 9 ème échelon :
- 118 promouvables et 35 promu.es
- 32 avis excellents et 3 très satisfaisants
- 29 femmes et 6 hommes

Questions diverses du SNUipp-FSU17. Réponses de l’administration (en gras)

Nous regrettons que la plupart des écoles qui doivent accueillir des stagiaires à la rentrée n’en aient pas été informées. Elles le découvrent en lisant le mouvement et nous trouvons que c’est un manque de considération pour l’équipe enseignante.

L’administration dit que cela a été fait et que si des écoles ont été oubliées, c’est involontaire.

Certains collègues qui ont demandé un départ en formation CAPPEI attendent toujours une réponse (celles et ceux sur liste supplémentaire notamment) . Et que va-t-il se passer si elles ou ils ne sont pas retenu.es ?

C’est encore en attente de la validation de la Rectrice. L’administration veillera au traitement de ces collègues

Nous demandons l’attribution des points de ruralité à tous les collègues exerçants dans les lieux désignés (annexes 6 et 7 : rural et difficultés particulières de recrutement)

La DASEN est d’accord.   Vous avez bloqué 35 postes au mouvement pour les 50 stagiaires prévu.es. Cela fait quand même 10 postes en plus, soit de la place pour 20 stagiaires. Cela fait beaucoup de postes supplémentaires. Pourquoi cette décision ?

Il faut prévoir les stagiaires à prolonger, préserver les BOE, les intégrations dans le département par détachement, les incompatibilités de dernière minute (niveau de classe, distance) ; les postes restants seront mis à l’ajustement. C’est compliqué pour les titulaires qui veulent se rapprocher de Rochefort ou de La Rochelle mais il y a obligation de placer les stagiaires près du centre de formation.  

Pour les « alternants » (réforme de la formation initiale) , la réflexion est en cours ; les directions en seront informé.es.

Nous avons découvert des modifications dans le calcul des bonifications de barème depuis les LDG départementales, notamment dans la limitation dans le temps.
- Points de stabilité sur direction d’école : 7 ans au lieu de 10 ans dans les LDG Ce n’était pas 10 ans mais 10 points en commençant à 3, cela est correct

- Idem pour postes en ASH, Idem pour rural, Idem pour REP ou zone politique de la ville
- Limitation à 14 pour les bonifications au titre de la situation familiale alors qu’il n’y avait pas de limitation sur les LDG

Note de service 17 :

4.B.1. La direction d’école ordinaire 2 classes et plus   Les candidats-es à un poste de direction doivent répondre à une de ces conditions : à être titulaire à titre définitif d’un poste de direction 2 classes et plus, à être inscrit sur la liste d’aptitude départementale établie au titre de l’année du mouvement ou les deux années précédentes, à avoir demandé la réactivation de la liste d’aptitude après une première inscription et avoir déjà occupé à titre définitif des fonctions de direction durant 3 années. Les postes de direction peuvent être pourvus à titre provisoire par des enseignants-es qui n’ont pas été inscrits sur la liste d’aptitude. Les enseignants-es inscrits sur la liste d’aptitude de l’année 2021 et ayant formulé des vœux pour des postes de direction participeront au mouvement conjointement avec les directeurs et directrices d’école actuellement en fonction et candidats-es à une mutation

Or, les LDG stipulaient :

Peuvent prétendre à un poste de directeur d’école maternelle, élémentaire ou primaire à 2 classes ou plus, à titre définitif, les enseignants exerçant ou ayant déjà exercé 3 ans de telles fonctions et nommés à titre définitif, ainsi que les personnels inscrits sur la liste d’aptitude à l’emploi de directeur d’école au titre de l’année en cours. Les autres personnels sont nommés à titre provisoire.

La Dasen souhaite quand même refaire passer la LA au bout de trois ans pour tous.tes, la réglementation évoluant souvent.

 Il y a peu de liberté de manœuvre pour les départements vis à vis des LDG académiques mais le 17 souhaite conserver une partie du fonctionnement des années passées, et ne pas tout changer d’un coup !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |