Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Compte-rendu du CDEN du 30 mars 2021

vendredi 2 avril 2021

Déclaration liminaire de la FSU :

PDF - 65.1 ko
declaration_liminaire_cden_du_30_mars_2021

Indemnité de logement représentative pour les institutrices et instituteurs

Comme chaque année, le CDEN vote la proposition de la préfecture sur le taux de cette IRL pour les instituteurs.trices.

Cette année, enfin, elle est majorée de 25 % et passe à 2731 Euros.

Elle ne concerne plus que 2 enseignants dans le département. La FSU qui réclamait une augmentation depuis 2010 a donc voté POUR.

Point sanitaire fait par M. Charpentier, SG

Deux campagnes de dépistages ont lieu en ce moment dans le département. le test salivaire est mieux accepté (96%) que les tests antigéniques. Ces derniers, réalisés par les services de l’Education Nationale (médecins et infirmier.es scolaires) seront donc arrêtés après Pâques.

5 cas positifs détectés par les tests salivaires ; 6 classes sont fermées actuellement.

Carte scolaire et préparation de la rentrée 2021

M. Delaume, adjoint à Mme la DASEN présente les décisions du CTSD et les soumet au vote du CDEN : 21 propositions de fermeture et 21 propositions d’ouverture de classe.

La FSU fait remarquer que les fermetures annoncées en maternelle à Soubise et à St Nazaire sur Charente le sont finalement en élémentaire. D’autres propositions n’ont pas été présentées au CTSD. La FSU en fait la remarque et s’étonne que ces décisions puissent quand même être prises en compte pour la rentrée :

Fusion à St Sulpice de Royan : la mairie et les écoles ont validé ce projet

Fusion Semussac : Elle ne peut être validée lors de ce CDEN car le travail est en cours. M. Delaume affirme que c’est une demande de Mme le maire de Semussac et que cette fusion apporte de réels avantages après la fermeture d’une classe maternelle. Une seule direction d’école permettra un travail de liaison plus facile entre la maternelle et l’élémentaire.

La FSU n’avait pas les mêmes informations et ne voit pas en quoi ce que cela améliorerait pour les élèves et les enseignants, au contraire ! La FSU pense qu’il s’agit d’une demande de l’IEN. et que cela permet surtout d’économiser du temps de décharge de direction en ne gardant qu’un poste.

Mme la Dasen dément toute intention de faire des économies. Elle en veut pour preuve qu’elle abonde les décharges de direction au-delà de la demande institutionnelle !

La FCPE affirme que les familles ne sont pas informées. Il est exact que le Conseil Municipal et les Conseils d’école n’ont pas encore abordé cette question.

Modification des postes de remplacement et redéploiement géographique

La FSU remarque une nouvelle modification : contrairement à ce qui avait été annoncé en CTSD, les postes de titulaires remplaçants ne sont pas déployés à Jonzac et St Jean d’Y mais dans le Nord du département. Pour quelle raison ?

M. Delaume répond que les circonscriptions citées n’ont pas été prélevées pour garder leur taux de remplacement et que les postes ont été placés là où les besoins étaient les plus importants. Une régulation sera encore possible l’année prochaine.

M. Delaume présente les autres ouvertures et fermetures en ASH (ou École Inclusive), l’augmentation des décharges de direction, les potes UPE2A réorganisés, et la création de 43 nouveaux postes de titulaires de secteurs. (encore une annonce oubliée au CTSD)

Mme la DASEN soumet à l’avis du CDEN : 8 abstentions (FCPE ; FSU ; FNEC FP FO ; SNALC)

Rythmes scolaires : peu de nouvelles demandes de dérogation pour un passage à 4 jours

La FSU demande où en est la commune d’Aytré : la demande de la mairie vient d’arriver. Rien ne semble s’y opposer. Mme la Dasen n’a pas encore statué.

La FCPE souhaiterait avoir plus d’information sur le « plan mercredi » dans le département : Combien de communes ? Lesquelles ? Comment cela se passe-t-il ? Avec quels partenaires ?

Travail sur le maillage scolaire en rural

Quelques RPI sont en cours de réflexion sur leur réorganisation. Un temps est laissé sans fermeture de classe pour cela. RPI Lussant Moragne / RPI Lorignac, ST Dizant, St Fort

SEGPA  : Baisse de 33 élèves. Fermeture à Camus, Dunant, Lafayette (2) et ouverture à Marennes

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |