Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Modification de la grille des salaires AESH au comité technique académique

mercredi 17 mars 2021

extrait de notre CR du CTA du 15 mars

Grille de références des AESH

Le SMIC a été revalorisé de 0,99% au 1er janvier 2021. Le montant brut horaire est porté à 10,25€ (contre 10,15€ depuis le 1er janvier 2020), soit 1 554,58€ bruts mensuels. L’augmentation du SMIC a rendu obsolètes les échelons 1 et 2, indices 329 et 330 de la grille. En effet, le salaire plancher des AESH étant au niveau du SMIC, chaque évolution de ce dernier a un impact sur la grille.

Une note de la DGRH du 18 janvier 2021 précise que l’indice plancher (IM 329) et l’indice de niveau 2 (IM 330) sont automatiquement portés à l’indice majoré 332 à compter du 1er janvier 2021. Ainsi de 12 échelons existant en 2014, la grille de référence indiciaire AESH a été réduite à 7 échelons en cette année 2021 !!!

Voici la nouvelle grille avec la durée dans chaque échelon

Pour rappel, actuellement la valeur du point d’indice est de 4,686025 € bruts.

La FSU et la CGT Educ’Action ont dénoncé cette grille qui ne respecte plus l’évolution prévue par la grille précédente construite et actée l’année dernière en CTA : changement d’échelon au bout d’1 an, puis au bout de 2 ans, puis tous les 3 ans.

Face aux remontées toutes dans le même sens de l’ensemble des organisations syndicales, le SG propose de réétudier cette grille pour le prochain CTA du 30 mars.

Dès ce début d’année 2021 et l’annonce d’une nouvelle grille indiciaire AESH, la FSU et la CGT Educ’Action ont demandé au gouvernement de profiter de cette occasion, pour améliorer la situation financière et statutaire des AESH … aucune réponse. Face au silence de la rue de Grenelle sur les demandes de réouverture de discussions sur la situation des AESH en ce qui concerne leurs conditions de travail et leur rémunération, la FSU et les organisations CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, SNALC, SNCL-FAEN, SUD éducation appellent les personnels à la grève le 8 avril -lien vers l’appel

Pour nos organisations, il y a urgence à

  • engager une revalorisation des salaires et la possibilité de contrats à temps complet pour permettre aux AESH de vivre dignement de leur travail
  • abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens
  • créer un véritable statut de la Fonction Publique pour reconnaître le métier d’AESH
  • recruter massivement des AESH pour permettre aux élèves ayant des notifications d’être accompagnés à hauteur des besoins

Le sort réservé aux AESH est le symbole d’une politique de paupérisation qui touche l’ensemble des personnels depuis 10 ans. Les syndicats CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SNCL-FAEN, SUD éducation :

  • soutiennent tous les rassemblements dans les départements le 24 mars ;
  • appellent tous les personnels AESH à faire entendre leurs revendications à l’occasion d’une journée de grève nationale le jeudi 8 avril
  • appellent tous les personnels de l’Éducation nationale à se joindre à cette mobilisation, à participer à cette grève au côté des AESH pour faire valoir l’ensemble des revendications en défense des postes, des statuts, des salaires en direction des IA-DASEN, des rectorats et du ministère.

VOTE : La grille n’est pas soumise au vote car le rectorat la reprendra au prochain CTA en fonction des remarques faites par les OS.

Article à lire sur "huffpost" : Accompagner des élèves en situation de handicap, une profession féminisée et maltraitée

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |