Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTUALITE 17 


fontsizedown
fontsizeup

Motion du Conseil Syndical de Charente-Maritime sur le Grenelle de l’Education

mardi 1er décembre 2020

Le dernier Conseil National du SNUipp-FSU a considéré que "le Grenelle de l’Éducation était une "opération de communication médiatique, où Blanquer entend modifier le métier enseignant à sa guise, ce qui reviendrait à poser ainsi d’inacceptables contreparties à une revalorisation salariale"

Depuis, Philippe Meirieu a annoncé refuser d’y participer, comme il l’a expliqué lors d’une brillante intervention en clôture des Universités Virtuelles du SNUipp-FSU.

Depuis, la CGT Éducation a annoncé qu’elle quitte ce Grenelle pour ne pas cautionner des décisions "lourdes de menaces sur les statuts et les conditions de travail des personnels".

Depuis, les enquêtes de Mediapart et Libération ont montré que Blanquer est impliqué dans la création de toute pièce d’un syndicat lycéen pour appuyer ses réformes et faire taire ses contradicteurs, ce que la FSU a fort justement dénoncé.

Depuis, Blanquer a tenu des propos scandaleux pointant notamment le SNES-FSU.

Depuis, le gouvernement a encore avancé dans ses mesures régressives, avec notamment les annonces de démantèlement des REP.

Le Conseil Syndical du SNUipp-FSU 17 demande donc dès à présent au SNUipp-FSU et à la FSU de claquer la porte de ce Grenelle et d’en médiatiser les raisons.

Nous demandons également à la FSU de proposer aux autres syndicats de faire la même démarche.

La Rochelle, le 30 novembre 2020

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |