Retour accueil

Vous êtes actuellement : SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL - CHSCT 


fontsizedown
fontsizeup

Clochette du RSST ou saisine du CHSCT ? Des outils à connaitre !

mardi 10 mai 2022

Nous remettons à l’affiche ces informations indispensables et pourtant encore méconnues par de nombreux.ses collègues.

La plainte à la gendarmerie ou au commissariat de Police :

Première chose à faire en cas d’agression, de diffamation...

La clochette du RSST

Écrire dans le Registre de santé et de sécurité au travail

Dans notre département, cet outil est dématérialisé ; ce qui signifie qu’il se fait de depuis n’importe quel ordinateur, dont celui de la direction de l’école.

Mais on peut aussi y voir une restriction puisqu’on est encouragé à limiter son utilisation par certain.es IENs (qui se sentent peut-être submergé.es) qui ne sont pas en capacité de répondre à certaines saisines.

Pourtant, c’est le seul outil qui permette de prévenir autant de personnes, de garder une trace officielle et d’obliger votre IEN à répondre.

Donc, victime de violence physiques ou verbales, de mauvaises conditions de travail ? Sonnez la cloche dans l’intranet !

Victime ou témoin d’agressions physiques ou verbales de la part de parents d’élèves ? D’élèves ? Victime de diffamation ? Sonnez la cloche dans l’intranet !

Des conditions de travail dégradées, votre sécurité et votre santé menacées ? Sonnez la cloche dans l’intranet !

Où est cette clochette ?

Dans l’intranet de la DSDEN17 (en haut à droite à côté du lien vers votre messagerie pro, voir image ci-dessous) sur la "petite cloche" afin de faire un signalement sur le « Registre Santé et Sécurité et Travail » en ligne.

Ce registre est lu par les membres du Comité d’hygiène Sécurité Conditions de Travail Départemental (CHSCTD), par le conseiller prévention, par votre IEN, par le DASEN, par le Rectorat, par l’Inspecteur Santé et Sécurité au Travail, par le/la directeur.tricede l’école.

Prendre des notes

De petits évènements s’accumulent mais vous n’imaginez pas qu’ils peuvent un jour devenir des éléments importants... et pourtant !

quelques exemples : remarques désobligeantes d’un parent ; geste déplacé d’un collègue ; attitude inadaptée d’une ATSEM ; demandes étranges d’une mairie ; non réponse de votre IEN ; violence d’un élève...

Vous ne pouvez pas systématiquement sonner la clochette du RSST mais vous pouvez avoir un carnet dans la classe et/ou dans l’école pour y consigner ces petits tracas ; pensez à les dater !

Saisir le CHSCTD

1. Vos signalements RSST n’ont pas permis de résoudre le problème

2. Vous ne pouvez pas écrire ce qui vous arrive dans le registre par peur des représailles ou d’une aggravation de la situation...

Vous pouvez saisir le CHSCT directement.

Vous écrivez à la secrétaire qui est une élue de la FSU. Elle prendra contact avec vous, mettra si besoin votre dossier à l’ODJ d’une réunion du CHSCT.

Une enquête pourra être menée... les choses pourraient bouger !

Écrire un mail à chsct-sec-17@ac-poitiers.fr

Pour rappel, Guy GRIZET, élu pour le SNUipp-FSU17 est notre représentant au CHSCTD.

Aller dans l’intranet

Où se situe la cloche ?

Le fait de signaler ces faits, n’empêche pas de déposer plainte au commissariat ou à la gendarmerie (indispensable en cas d’agression physique ou verbale de la part de parents) et de contacter l’Autonome de Solidarité.

Et les autres informations à lire dans la rubrique Santé et sécurité :

à lire également sur l’avenir des CHSCT : Ce qu’il faut savoir aujourd’hui

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |