Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 


fontsizedown
fontsizeup

Notre CR du CTSD du 2 septembre 2020

mercredi 2 septembre 2020

carte scolaire et nombreuses questions diverses et revendications.

PDF - 309.7 ko
notre déclaration
PDF - 285.9 ko
notre compte-rendu du CTSD

extraits de notre CR :

4 ouvertures de classes sont prononcées : • Le Bois-Plage maternelle • Jean Bart maternelle • Le Château-d’Oléron élémentaire • Jean Bart élémentaire

Dispositifs de soutien, et projets des écoles / circonscriptions

Les IENS sont invités à présenter les projets :

Rochefort : 4 écoles élémentaires en quartier politique de la ville ou veille (St-Exupéry, La Galissonnière, Hériot et Libération) ont monté un projet en commun, avec le soutien de la CARDIE (Centre académique recherche-développement, innovation et expérimentation ) pour travailler de concert sur les activités physiques (dispositif « aller bien pour mieux apprendre » ) et les compétences psycho-sociales. 1 un enseignant supplémentaire sera nommé pour ces 4 écoles.

Saintes : projet plurilinguisme et réalités culturelles dans les écoles R. Perat et J. Jaurès. Ce projet inclut différents partenaires qui interviennent dans le cadre de la politique de la ville et l’enseignant UPE2A. ½ poste enseignant sera ouvert.

Jonzac : projet ECLORE et travail sur l’oral avec l’école de PONS qui accueille des élèves allophones, une ULIS et dont l’origine sociale des familles nécessite un accompagnement spécifique. ½ poste enseignant sera ouvert.

Saint-Jean-d’Angély  : soutien aux équipes des écoles en milieu rural dans la gestion de la difficulté scolaire. ½ poste enseignant sera ouvert et pourra prendre des missions de formation. L’enseignant sera encouragé à passer un CAFIPEMF.

La Rochelle-Sud  : à l’école Petite Couture d’Aytré, un projet pour les élèves en difficulté de la GS au CE1, un travail sur les relations avec la mairie et avec les familles, un axe sur le travail d’équipe et les pratiques pédagogiques. ½ poste enseignant sera ouvert

Royan : école de La Seudre à Saujon. Le projet est de poursuivre le travail engagé l’année précédente pour l’amélioration du climat scolaire et les apprentissages en particulier avec les classes de CP et CE1 et avec les classes de GS des 2 écoles maternelles. Un travail de formation avec l’ASH a été engagé ainsi qu’une réflexion sur les sciences sociales et affectives. L’école bénéficie aussi d’accompagnement de la municipalité par des moyens supplémentaires. ½ poste enseignant sera ouvert

Au total : 5 demi-postes ouverts et 1 poste entier pour Rochefort

Un référent départemental des directeurs sera nommé (voir fiche de poste) pour travailler sur les missions de direction d’école : ½ poste enseignant ouvert à un.e directeur.trice en poste.

Mesures de fermeture / récupération de postes :

  • Fermeture du poste spécialisé à dominante relationnelle au CMPP de Saintes. Il est réinjecté définitivement. (1ETP)
  • Gel du demi-poste de formation non pourvu faute de candidats (sera à nouveau ouvert à candidature à la rentrée prochaine) (1/2 ETP)
  • 3 postes de BD départementales étaient gelés pour financer les mesures ; 1 fermeture définitive du poste d’Echillais. (1 ETP)

La DASEN annonce la fin de la distinction BD et ZIL pour R21, il y a actuellement 102 BD et 153 ZIL et il est nécessaire de rendre ces moyens plus efficients. Un Groupe de travail aura lien avec les élu .es du personnel.

Pour information : un nouvel appel à candidature pour le poste de CPC musique sud est paru faute de candidats. Il est ouvert désormais à des enseignants non titulaires du CAFIPEMF

...

Questions diverses posées par le SNUipp-FSU 17 et réponses de l’adminsitration :

1. Nous souhaiterions avoir des éclaircissements sur la gestion des arrêts maladie, des gardes d’enfants malade et des suspections de COVID, des périodes de quatorzaine en cas de COVID avéré de l’agent ou d’un membre de la famille... Quelle sera la gestion d’un point de vue administratif, pour les personnels enseignants et les personnels AESH. ?

  • Actuellement un.e collègue placé.e en quatorzaine est considéré.e en congé maladie ordinaire (donc 1 jour de carence). En cas de suspicion de COVID, c’est l’ARS qui donne la marche à suivre.
  • Les mesures d’isolement, en attente de test, ne concernent que les cas contact à risque (c’est-à-dire ayant été en contact avec un cas avéré sans barrière sanitaire – cela ne devrait donc concerner que les situations familiales…)
  • Il est conseillé de s’arrêter quand plusieurs symptômes interrogent et de consulter

2. Les agents présentant des fragilités médicales ont-ils été pourvus de masques de type 2 ? Comment en font-ils la demande ?

Le Rectorat a reçu des masques de type 2 et ils vont être livrés dans les circonscriptions. Ils sont destinés aux collègues reconnus fragiles (avec certificat médical attestant la nécessité d’un masque de type 2). Les cas avérés après la rentrée scolaire (élèves ou enseignants) sont remontés au rectorat (mais restent anonymes) En cas d’absence non remplacée d’un collègue, les élèves peuvent être répartis dans les classes puisque le brassage, s’il doit être limité, n’est pas interdit.

3. Des médecins de prévention ont-ils été recrutés dans notre académie ? Peut-on espérer la mise en place d’une médecine du travail dans l’éducation nationale ?

Recrutement en cours. Sujet traité demain en CHSCT

...

5. Nous souhaiterions connaître la liste des référents PIAL pour notre département et savoir si des recrutements d’AESH sont en cours ou vont avoir lieu ? Quand les écoles et les AESH recevront-elles des informations sur l’organisation de ces PIALS ? Ne serait-il pas opportun de retarder la mutualisation entre écoles et collèges pendant cette période sanitaire afin d’éviter le brassage ?

Mme la Dasen et Mme la Rectrice ne reporteront pas cette mutualisation !

M. Desport, IEN ash répond aux questions : Les directeurs et les AESH ont été destinataires d’un courrier en juin expliquant la mise en œuvre des PIALS (50 PIALS dont 3 privés). Tous les pilotes sont nommés (IEN ou chefs d’établissements) 25 coordonnateurs de PIALS sont pour le moment identifiés.(sur 50) Cette année est une année de transition, on va passer d’une gestion départementale à une gestion locale. Cela doit devenir opérationnel en février 2021. 3 coordonnateurs départementaux gèrent les affectations des AESH. Les décisions de la CDAPH ne sont arrivées que fin août. Des recrutements seront nécessaires dans certaines zones et commencent dès cette semaine. Sur le terrain, à cette rentrée, les AESH restent attaché ;es à une école mais peuvent avoir un changement de lieu d’exercice à l’intérieur du pôle selon les besoins. La régularisation administrative et les modification du contrat de travail peuvent avoir lieu après.

...

• Mouvement : la Diper17 joindra chacun.e des collègues affecté.es aujourd’hui. Selon l’éloignement du poste, les collègues auront jusqu’à lundi pour s’y rendre.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |