Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 


fontsizedown
fontsizeup

Compte-rendu du CTSD (carte scolaire) du 19 juin 2020

vendredi 19 juin 2020

CTSD du 19 juin 2020 en visio

Pour la FSU/CGT  : Christian Bouteau, Christine Gourribon, Nathalie Maillet, Cyril Negovanovic, Christine Vergé-Archaimbault

1/ Mme la Dasen présente ce CTSD et les priorités académiques :

- La rectrice demande de privilégier les ouvertures de postes face à élèves.
- Généralisation des PIAL : 47 en Charente-Maritime (pôles inclusifs accompagnement localisés)

Les pilotes ont été désignés mais il reste à trouver les coordonnateurs de ces PIALS. La rectrice a informé que la rémunération de ces missions supplémentaires sera indemnitaire mais sans décharges supplémentaires, notamment pour les collègues en charge des directions d’école.

- Elle annonce que le solde de postes est supérieur au CTSD d’avril puisque le rectorat prend en charge les moyens nécessaires aux temps partiels de droit, soit 11 ETP.

2/ Les élu.es du personnel évoquent les situations d’écoles dont les effectifs nécessitent une ouverture.

3/ M. Delaume, adjoint de la Dasen présente les situations

Des écoles ont vu leurs effectifs grimper depuis avril. Certaines situations nécessitent une ouverture dès maintenant mais d’autres demandent qu’on reste vigilant et qu’on observe l’évolution des inscriptions d’ici la rentrée.

Propositions de la DSDEN :

Ouvertures :
- Dompierre sur mer - Chagnolet (en élémentaire)
- Meursac 
- La Rochelle Condorcet : ouverture d’un demi-poste pour favoriser un parcours Emile autour de l’anglais qui évoluera sur plusieurs années.

La FSU-CGT intervient pour défendre à nouveau l’école Réaumur de la Rochelle avec ULIS qu’il faut ouvrir dès maintenant et rappeler des situations similaires à saintes.

Mme la Dasen entend la situation de Réaumur et ouvre !

Pour les écoles de Saintes, Mme Charpentier, Inspectrice, assure qu’aucune dérogation ne sera acceptée désormais et que la CDA est vigilante !

M. Delaume énumère des régulations et des ouvertures de postes en dehors des classes, auprès d’IEN ou chargés de mission mathématique, plan Français, formation continue… les postes pour les dispositifs Emile (allemand ou anglais)

La Dsden 17 souhaite conserver des postes pour réguler les éventuelles nouvelles situations à la hausse à la rentrée car la situation sanitaire n’a pas permis de réaliser toutes les inscriptions.

Les dispositif de soutien d’une équipe (ex PDMQDC) ayant un projet seront donc vus à la rentrée, selon les postes disponibles et réexaminés chaque année. En effet, ces postes prendraient toute la réserve de postes.

La FSU-CGT17 intervient car il ne comprend pas que l’on priorise alors des postes qui ne sont pas devant élève dès ce CTSD et pas les postes attendus par les écoles ! De plus, ces postes étant profilés, les collègues laisseront leur poste à la rentrée en désorganisant certaines écoles.

Enfin, Mme la Dasen nous dit que seulement 3 à 5 postes spécifiques seront ouverts à la rentrée ; la réserve ne serait pas tant attaquée… Mme la Dasen explique que ce ne sont que des régularisations de postes et que la mise en place de la Formation nécessite que ces postes soient ouverts tout de suite.

Après quelques ajustements, la Dasen annonce 3 ouvertures de classe et 6 postes restant à disposition pour la rentrée : Chagnolet, Meursac et La Rochelle Réaumur.

M. Delaume énumère quelques modifications de postes suite aux ouvertures d’avril. (postes mat/elem) Il annonce le profilage de certains postes devenus vacants : grosses directions d’école et postes dédoublés en Education prioritaire. *

*un groupe de travail a eu lieu pour évoquer le projet de M. Delaume de constituer un vivier de collègues pouvant occuper ces postes.

Le FSU-CGT demande si l’appellation « Postes à profil » et non plus « postes à exigence particulière » est normal ?

Oui, c’est bien une volonté de la Dsden17 de parler de profilage.

Une décision a été prise après le CDEN suite à un courrier du président de la CDC val de Saintonge : fusion des écoles de Villeneuve la Comtesse (maternelle et élémentaire)

Notre commentaire : Dommage ! Ce RPI concentré avait conservé les deux écoles séparées. Avec le comptage global suite à la fusion, Ils risquent une fermeture de classe très rapidement et devront s’adapter à un fonctionnement différent et des classes multiniveaux de la PS au CM2.

Mesures à étudier en septembre :

- Augmentations d’effectifs à surveiller dans les écoles
- + Dispositifs de soutien (ex PDM)
- + 3 postes de BD actuellement vacants et pas mis au mouvement.

La FSU-CGT s’est abstenu pour le vote.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |