Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Campagne AESH « Le métier que nous voulons »

jeudi 11 octobre 2018

Dans le cadre de la campagne nationale « AESH, le métier que nous voulons », des centaines d’accompagnant-es des élèves en situation de handicap ont été réuni-es dans les départements pour échanger, débattre ensemble des conditions d’exercice de leur métier et formuler leurs attentes pour l’avenir.

Pour le SNUipp-FSU, la réflexion amorcée au niveau national sur l’avenir du métier d’accompagnant ne peut se faire sans celles et ceux qui accompagnent les élèves au quotidien. La construction d’un véritable métier, c’est avec eux !

Un livret revendicatif national

Statut, formation, salaire, temps de travail, attendus du métier, travail en équipe, perspectives professionnelles… les accompagnant-es ont planché sur le métier de demain, en n’éludant aucune des difficultés rencontrées au quotidien.

De mars à juin, le SNUipp-FSU est allé à la rencontre des accompagnants des élèves en situation de handicap pour échanger, débattre ensemble de leurs conditions d’exercice et recueillir leurs attentes pour leur métier.

Ce sont ainsi des centaines de collègues, recrutés sur un contrat de droit public ou de droit privé, qui se sont exprimés en faveur d’une évolution rapide de leur cadre de travail et pour la création d’un « vrai métier » leur garantissant à la fois un avenir professionnel, une stabilité dans l’Éducation nationale et des conditions d’emploi acceptables.

Partout ces collègues ont dit aimer leur métier et se sentir valorisés par ce qu’ils apportent à l’élève qu’ils accompagnent dans sa scolarité. Celles et ceux qui ont fait le choix d’une réorientation professionnelle après l’accompagnement d’un élève l’ont fait souvent en raison de contrats à temps incomplet et de petits salaires ne leur garantissant pas une vie décente.

Aujourd’hui le SNUipp-FSU fait la synthèse nationale des livrets revendicatifs écrits avec les collègues. Celle-ci a été remise fin septembre à la conseillère du ministre de l’Education nationale et à la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

Les remontées ont été synthétisées dans un 4 pages, téléchargeable :

PDF - 1.7 Mo
le métier que nous voulons

Des audiences nationales

Fin septembre, le SNUipp-FSU a été reçu par la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, puis par la conseillère du ministre de l’Éducation nationale. Ces deux rendez-vous ont été l’occasion de porter l’ensemble des revendications et de déposer la synthèse nationale des livrets revendicatifs écrits avec les AESH.

Pour les ministères, la volonté générale est bien de « dé-précariser » les AESH, selon la terminologie utilisée. Le constat que les difficultés de recrutement découlent de cette précarité est partagé. La « professionnalisation » des AESH permettrait aussi d’inscrire ce métier dans la durée. Sur certains points, des leviers d’action ont été proposés comme un rappel à la loi aux services de gestion des contractuels. Les pistes évoquées par le SNUipp-FSU pour l’amélioration des conditions de travail semblent faire écho dans leur réflexion. Ils disent aussi réfléchir aux temps hors temps scolaire pour garantir des temps complets, ce qui impliquerait une multiplication des employeurs (collectivités locales, associations sportives, associations de parents d’élèves…). Aucune réponse n’est apportée sur la revendication d’un statut spécifique pour un métier clairement défini ni sur une possibilité de revalorisation salariale.

Un point d’information est apporté sur les pôles inclusifs d’accompagnement localisé (PIAL) qui ont été expérimentés dans deux départements et qui devraient se généraliser à l’ensemble du territoire. L’objectif affiché porte sur l’amélioration de l’accompagnement des élèves en situation de handicap dans un projet collectif.

Enfin, un chantier de rénovation du métier d’accompagnant va s’ouvrir à l’automne. Le SNUipp-FSU y prendra toute sa place pour porter les revendications des AESH et avancer vers « le métier que nous voulons ».

Parce-que ensemble, nous sommes plus forts, n’hésitez pas à nous rejoindre. Voir ICI

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs d’école et PEGC de la Charente-Maritime

1 Avenue du Maréchal Juin, 17 000 La Rochelle.

Sur votre GPS, tapez : allée du Queyras

https://www.google.fr/maps/place/Gr...

Tél : 05 46 42 52 26

Courriel snu17@snuipp.fr

Permanences :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h - 17h 00.

Le mercredi de 10 h à 12 h. attention prendre RV si vous désirez nous rencontrer.

Antenne à Saintes, tel : 06 47 04 52 12. Permanence physique à la maison des Syndicat, 1 rue Louis Sercan le dernier mercredi du mois de 10 h à 12 h.

https://www.google.fr/maps/place/1+...

Selon les obligations statutaires, voici nos comptes, bilans et résultats pour l’année 2015-2016

PDF - 12.6 ko
bilan 2015 - 2016
PDF - 8.9 ko
résultat 2015-2016