Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Evaluations nationales 


fontsizedown
fontsizeup

Affligeant, éclairant, édifiant : « évaluations » : ce que vous ne savez peut-être pas...

jeudi 4 octobre 2018

- Affligeant : 5 heures d’APC dégagées pour la saisie des évaluations…

Dans une réponse adressée au SNUipp-FSU, Jean-Michel Blanquer parle de bienveillance dans les tests proposés. Beaucoup d’entre vous n’ont pas cette vision des choses et nous la partageons étant donné leur contenu et les modalités de passations.

Concernant les 5 heures d’APC dégagées pour la saisie (et la rencontre individuelle avec les parents ! ½ heure par enfant ?) Cela montre le peu de considération qu’a le ministre envers des APC qu’il considérait il y a peu de temps comme fondamentales.

- Éclairant : voici quelques précisions apportés en réponse aux interrogations du SNUipp par un des « architectes » de ces évaluations, Franck Ramu dont nous vous mettons en lien http://www.scilogs.fr/ramus-meninges/author/franckramus/, le blog et la page Facebook https://www.facebook.com/franck.ramus?fref=ufi&rc=p :

§ « Ces évaluations n’ont pas pour objectif d’évaluer ce qui a été fait à la maternelle ou dans les deux premières semaines du CP. Elles ont pour objectif d’évaluer un certain nombre de compétences cognitives qui sont des prérequis pour le programme de français et de mathématiques du CP. Certains de ces prérequis ont été enseignés à la maternelle, d’autre pas (par exemple : situer les nombres sur une ligne numérique), mais ils n’en sont pas moins importants. » Vous avez dit bienveillance ?

§ « Alors qu’un exercice est conçu pour pouvoir être réussi par la plupart des élèves, un test vise à être le plus sensible possible aux différences individuelles entre les élèves. De ce point de vue, un test qui donnerait le score maximal à 95% (ou à même à 50%) des élèves serait peu informatif. C’est pour cela que les tests sont conçus de manière à ce que l’obtention du score maximal soit difficile. Le symétrique est vrai également : si tous les élèves échouent, le test est aussi peu informatif. La plupart des tests visent donc une difficulté intermédiaire de manière à observer la plus grande variabilité possible. » Vous avez dit bienveillance ?

§ « Cela étant dit, certains exercices sondent effectivement des compétences qui sont probablement encore insuffisamment développées chez les élèves de début CP. Ces exercices ont été inclus parce qu’ils ont été jugés importants pour leur valeur diagnostique, ainsi que pour mesurer les progrès entre le début et le milieu du CP. Les analyses des résultats permettront de vérifier si c’est bien le cas. S’il s’avère que ces compétences sont très importantes pour la suite, et qu’elles sont insuffisamment maîtrisées par la plupart des élèves en début de CP, cela serait un argument fort pour motiver l’introduction de ces compétences dans les programmes de maternelle ». Vous avez dit bienveillance ?

§ « Mais comme vous l’avez maintenant bien compris, un test n’a pas la même fonction et donc pas les mêmes caractéristiques qu’un exercice à visée pédagogique ». Vous avez dit bienveillance ?

- Édifiant : Jean-Michel Blanquer parle pourtant dans son courrier au SNUipp de « tests pleinement adaptés aux élèves qui entrent en CP et en Ce1. »

Des équipes sont en train d’aménager le protocole mais pour nous cela annule toute utilité des remontées. L’ « aménagement » du temps n’est pas une solution.

Le SNUipp 17 soutiendra bien sûr tous les collègues qui décideront de ne pas faire passer ces évaluations et dénoncent des « tests » imposées à la base par des « chercheurs » dont l’analyse est contestée par grand nombre de pédagogues (cf. Philippe Meirieu.)

Il soutiendra aussi les collègues qui refuseront de saisir les résultats.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs d’école et PEGC de la Charente-Maritime

1 Avenue du Maréchal Juin, 17 000 La Rochelle.

Sur votre GPS, tapez : allée du Queyras

https://www.google.fr/maps/place/Gr...

Tél : 05 46 42 52 26

Courriel snu17@snuipp.fr

Permanences :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h - 17h 00.

Le mercredi de 10 h à 12 h. attention prendre RV si vous désirez nous rencontrer.

Antenne à Saintes, tel : 06 47 04 52 12. Permanence physique à la maison des Syndicat, 1 rue Louis Sercan le dernier mercredi du mois de 10 h à 12 h.

https://www.google.fr/maps/place/1+...

Selon les obligations statutaires, voici nos comptes, bilans et résultats pour l’année 2015-2016

PDF - 12.6 ko
bilan 2015 - 2016
PDF - 8.9 ko
résultat 2015-2016