Retour accueil

fontsizedown
fontsizeup

Compte-rendu de la CAPD du 3 mai 2018

vendredi 4 mai 2018

Déclaration liminaire du SNUipp-FSU 17 :

Monsieur le Directeur Académique,

Les récentes notes de service de Monsieur Blanquer ont mis le monde de l’Education Nationale en émoi. Les réactions des collègues sont claires, légitimes et peuvent se résumer en une phrase : "Mais pour qui nous prend-il ?"

Derrière les recommandations de Monsieur Blanquer pour enseigner la lecture, la grammaire, le vocabulaire ou le calcul se cachent un mépris total pour tous et toutes les formateurs-trices de ce pays : PEMF, professeurs de l’ESPE, CPC, IEN, M.A.T., professeurs des écoles.

Si l’on regarde de près la note de service « Lecture » par exemple, qui propose de « construire le parcours d’un lecteur autonome », qu’apporte-t-elle de nouveau à part des aspects quantitatifs remis en cause à chaque changement de ministre ?

Monsieur Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur, a-t-il rédigé une note de service en direction des sapeurs-pompiers pour leur apprendre, pas-à-pas, comment éteindre un incendie de forêt ?? Cela peut paraitre ridicule mais c’est pourtant du même acabit.

Il nous semble autrement plus indispensable de s’attaquer aussi précisément aux vrais problèmes : inégalités sociales, effectifs, prise en charge des élèves à besoins particuliers, formations initiale et continue etc... Ces annonces médiatisées semblent vouloir camoufler ce qui dysfonctionne réellement...

Mouvement

Le SNUipp-FSU 17 remercie les services de la DSDEN pour le bon déroulement de ce mouvement et la réactivité de tous ses interlocuteurs et ses interlocutrices. Nous rappelons cependant que, cette année encore, des collègues auraient pu éviter de participer au mouvement s’ils avaient été nommés à titre définitif l’an passé, au second mouvement sur des postes restés vacants à l’issue du premier mouvement.

ASH

Dans l’enseignement spécialisé, certains collègues vont arriver sur des modules (anciennes options) pour lesquels ils vont avoir besoin de formation. L’engagement de suivre le module de 50 h doit être suivi d’effet. C’est pourquoi nous demandons que le ministère mette en place rapidement des sessions de formation pour que tous les collègues soient formés durant l’année scolaire 2018/2019, les G prioritairement.

Sur cette question de l’ASH, Le SNUipp-FSU 17 s’étonne que les départs en stage CAPPEI 2018/2019 n’aient pas été présentés en CAPD et regrette qu’un seul départ en G ait été prévu. Cela nous semble dérisoire.

Hors-classe et classe exceptionnelle

Comme nous vous l’avons écrit, nous demandons que l’AGS et l’âge soient des critères prédominants pour le passage à la HC et à la classe exceptionnelle.

En effet, certains collègues qui partiront en retraite l’an prochain n’auront même pas la possibilité d’accéder à ces classes alors que le ministère précise que la carrière des enseignants doit se dérouler sur deux grades. Il estime aussi, qu’étant donné le nombre important de collègues éligibles à la HC, il va être matériellement impossible de retracer l’intégralité de leur carrière pour savoir qui est plus légitime pour être promu qu’un autre. Par exemple, nous espérons que les directeurs-trices qui ont occupé cette fonction durant de nombreuses années sont aussi légitimes pour y accéder que ceux et celles qui l’exercent encore aujourd’hui.

Nous renouvelons enfin notre demande de tenir compte de l’équilibre hommes-femmes pour toutes ces promotions, contrairement à ce qui a été fait pour la classe exceptionnelle 2017.


Ordre du jour :
- Approbation du compte-rendu de la CAPD du 1er mars 2018,
- Liste d’aptitude au corps des professeurs des écoles,
- Dispositif d’adaptation des instituteurs et des professeurs des écoles confrontés à des difficultés de santé pour l’année scolaire 2018-2019,
- Résultats du mouvement principal départemental pour la rentrée 2018-2019,
- Questions diverses

- Approbation du compte-rendu de la CAPD du 1er mars 2018

Il est approuvé.

- Liste d’aptitude au corps des professeurs des écoles

Le département compte encore 11 instituteurs. 6 seront en activité à la rentrée 2018, 3 ont demandé leur retraite et n’ont pas candidaté. Le contingent pour le 17 était de 3. Une seule candidature a été déposée. Elle est validée.

- Dispositif d’adaptation des instituteurs et des professeurs des écoles confrontés à des difficultés de santé pour l’année scolaire 2018-2019

La liste des collègues est arrêtée.

- Résultats du mouvement principal départemental pour la rentrée 2018-2019

1 009 participants contre 972 l’an passé. 563 obtiennent un poste. 282 se restent sans poste. 36 postes sont non pourvus : 12 directions, 4 PEMF, 20 ASH. Tous les postes d’adjoint.e.s sont pourvus.

- Questions diverses

- Temps partiels sur autorisation : la règle est le refus. Mais chaque collègue sera entendu sur les motifs de sa demande. Il y en a 70. Les collègues ayant fait appel aux assistantes sociales ou au médecin de prévention ont déjà eu une pré-réponse. Toutes les réponses seront données début juin.

- INEAT-EXEAT : 2 EXEAT et 1 INEAT sont prononcés à titre exceptionnel.

Tous les INEAT seront accordés mais il faudra les compenser… Tous les EXEAT ne seront pas acceptés s’il n’y a pas d’INEAT. M. Fabre défend cette position en avançant le fait que le DASEN veut éviter le recours aux contractuels. Les échanges compensés entre 2 départements seront acceptés.

- 1 collègue arrive sur un poste G (sur 2 candidatures retenues sur 10 collègues reçus en entretien). Cette collègue partira en formation académique sur le module « G » à la rentrée. Mais il reste 6 postes G vacants. Pourquoi ne pas envoyer plus de collègues en formation ? M. Fabre pense qu’un nouvel appel à candidature peut être fait puisqu’il reste un départ en formation académique possible sur le module. Pour cela, les candidats doivent déjà avoir un CAPASH ou CAPPEI. Le SNUipp-FSU 17 approuve puisqu’il y aura un formation assurée.

- CAPDs Hors-Classe et classe exceptionnelle  : vendredi 1er juin à 9 h 30 pour les HC suivi de la CAPD Classe exceptionnelle. Un groupe de travail, à notre demande aura lieu le lundi 14 mai à 14 h 30 pour l’accès à la HCL.

- Rythmes scolaires : l’an prochain, un enseignant remplaçant nommé sur une école à 4 jours peut être mis en remplacement sur une école à 4 jours ½. Si un enseignant remplaçant dépasse les 24 heures par semaine, il doit récupérer les heures faites en trop avant chaque période. A noter que 92 % des écoles de Charente-Maritime seront à 4 jours à la rentrée.

- Le SNUipp-FSU 17 s’inquiète du nombre de refus d’orientation en SEGPA M. Desport, IEN ASH, justifie ses décisions par le fait que les élèves dont les dossiers sont étudiés ne relèvent pas, pour lui, de la SEGPA. Il s’appuie pour cela sur le texte national. Le SNUipp-FSU 17 ne peut pas entendre ces refus qui mettent en cause le travail d’expertise des collègues. M. Desport annonce pour l’an prochain la mise en place d’évaluations communes harmonisées.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs d’école et PEGC de la Charente-Maritime

1 Avenue du Maréchal Juin, 17 000 La Rochelle.

Sur votre GPS, tapez : allée du Queyras

https://www.google.fr/maps/place/Gr...

Tél : 05 46 42 52 26

Courriel snu17@snuipp.fr

Permanences :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h - 17h 00.

Le mercredi de 10 h à 12 h. attention prendre RV si vous désirez nous rencontrer.

Antenne à Saintes, tel : 06 47 04 52 12. Permanence physique à la maison des Syndicat, 1 rue Louis Sercan le dernier mercredi du mois de 10 h à 12 h.

https://www.google.fr/maps/place/1+...

Selon les obligations statutaires, voici nos comptes, bilans et résultats pour l’année 2015-2016

PDF - 12.6 ko
bilan 2015 - 2016
PDF - 8.9 ko
résultat 2015-2016