Retour accueil

Vous êtes actuellement : AESH, CUI-CAE, AED 


fontsizedown
fontsizeup

Compte-rendu de la RIS départementale spéciale AVS EVS AESH du lundi 12 décembre 2016

jeudi 15 décembre 2016

Le SNUipp-FSU 17 a reçu en réunion d’information syndicale une vingtaine de personnels AVS, AESH et EVS des écoles et collèges.

Les EVS (aide à la direction d’école) sont une quarantaine encore en Charente Maritime. Sous contrat privé CUI, ils-elles ne peuvent pas prétendre à un poste d’AESH, unique chemin vers la professionnalisation et la cédéisation. Fragilisés par les besoins croissant de postes d’AVS, ces postes ont malgré tout, cette année encore, été maintenus par la DSDEN de Charente Maritime. Les AVS en contrat privé (CUI) : 40 contrats ont été prolongés par dérogation dans le 1er degré et 13 dans le second degré. Il y a en septembre 553 CUI en Charente Maritime.

En Charente Maritime, les AESH sont 293 : 57 ont signé un CDI, 74 étaient déjà en CDD. 162 ont signé leur premier CDD en septembre.

Si certains ont vu leur contrat privé transformé en contrat AESH (public), nombreux sont ceux qui craignent la fin du contrat CUI. La dérogation accordée pour les personnels souffrant d’un handicap ou âgés de plus de 50 ans permet la prolongation du contrat précaire. Mais il y a un risque car la prolongation est parfois utilisée pour ne pas modifier le type de contrat.

Ces personnels sont toujours privés d’une formation réelle et professionnalisante malgré des discours politiques qui ont fait naître des espoirs hélas toujours déçus. Le diplôme reste inaccessible par manque de financement et d’organisation.

Sur le terrain, ces personnels souvent fragilisés socialement, rencontrent des difficultés humaines et professionnelles :

- Le manque d’information au moment de prendre leurs fonctions leur donne une impression d’être jeté dans l’arène. Ils ne connaissent ni le fonctionnement du système scolaire, ni l’enfant qu’ils vont accompagner, ni le rôle qu’ils doivent tenir, ni les personnes qui les entourent… La première expérience reste souvent un souvenir assez douloureux.

- La formation sur le handicap de l’enfant qu’ils-elles suivent est inexistante ou presque. Alors que quelques-un-es ont pu bénéficier d’une information ( 1 à 3 journées sur l’autisme, par exemple) d’autres se forment par leurs propres moyens (lecture du braille : langue des signes…). Ils ont bien conscience que leur rôle ne nécessite pas une connaissance médicale ou pédagogique approfondie mais l’absence totale de repères, d’information et d’expérience les conduit souvent à se sentir incompétent, inutile voire même une charge supplémentaire pour les enseignants ! Quel gâchis !!!

- L’accueil dans les écoles, dans les classes n’est pas toujours très « bienveillant ». Certaines écoles ou collèges les ont intégré-es pleinement dans l’équipe en leur accordant de la confiance et de la reconnaissance et leur permettent de progresser et de s’investir. Mais il reste quelques collègues enseignants qui, par manque de formation , de temps, de motivation (personne ne leur jette la pierre) se montrent plus distants et moins disponibles pour eux.

Ce manque de reconnaissance et d’échange est vécu douloureusement.

Pourtant, ces femmes et ces hommes ont une réelle motivation pour ce « métier » et gardent l’espoir de pouvoir en faire une carrière. Malgré des conditions financières et personnelles inadmissibles, ils-elles n’hésitent pas à donner de leur temps pour échanger, s’informer, travailler en équipe, assister aux réunions où ils sont invités…

Leur motivation première reste le progrès de l’élève qu’ils accompagnent et son bien être à l’école.

PDF - 74.1 ko
compte-rendu complet
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs d’école et PEGC de la Charente-Maritime

1 Avenue du Maréchal Juin, 17 000 La Rochelle.

Tél : 05 46 42 52 26

Courriel snu17@snuipp.fr

Permanences :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h - 17h 00. Le mercredi de 9h à 12 h.

Permanence téléphonique tous les mercredis après-midi pour les syndiqués.

https://www.google.fr/maps/place/Gr...

Antenne à Saintes, tel : 06 47 04 52 12

Selon les obligations statutaires, voici nos comptes, bilans et résultats pour l’année 2015-2016

PDF - 12.6 ko
bilan 2015 - 2016
PDF - 8.9 ko
résultat 2015-2016