Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE 


fontsizedown
fontsizeup

CR du CDEN du 10 novembre 2016

lundi 14 novembre 2016

Carte scolaire... Bilan de la rentrée 2016.

Le DASEN présente le bilan de la rentrée 2016 :  Il y a 50 240 élèves en septembre dans le département. La Charente-Maritime perd 477 élèves. La chute se concentre sur la maternelle. On constate, en revanche, une hausse en élémentaire. Le DASEN annonce une nouvelle baisse de 467 élèves en 2017  La priorité est toujours donnée au 1er degré (création de postes de remplaçants, moyens donnés à l’ASH…) Le 17 a eu une dotation de 40 postes. 48 ouvertures et 37 fermetures ont été prononcées. Il restait 10,5 postes à utiliser. Détails de la répartition de la dotation académique :
-  45 postes au titre de la démographie + 30 postes au titre des critères sociaux + 10 postes au titre des protocoles ruraux + 45 postes au titre des priorités 1er degré Soit un solde de 40 postes

La notion de seuil de classe, comme indicateur, a été remplacée par la notion de priorité qui prend en compte en plus le contexte social de l’école.  Une attention particulière est portée aux territoires concernés par la « politique de la ville » avec des moyens supplémentaires. Pour l’élaboration de la carte scolaire, les écoles « politique de la ville » continuent de se voir appliquer les mêmes ressources que les écoles classées REP et REP+ • En moyenne 21,2 élèves par classe • Toutes les écoles élémentaires relevant de la politique de la ville bénéficient d’un maître supplémentaire (PDMQDC) • 3 des 6 postes dédiés à l’accompagnement des enfants de – de 3 ans sont implantés dans des écoles relevant de la politique de la ville

Le SNUipp-FSU précise que des écoles comme Barthélémy Profit et Descartes ont été sortis du REP voici 2 ans et attendent leur retour. Le fait de dire que les écoles qui sont en REP sont toutes rattachées à des collèges REP est faux.

 4 protocoles ruraux ont été financés sur les moyens propres du département : 2 dans la circonscription de Saint Jean d’Angély, 1 dans celle du Chapus et 1 dans celle de Jonzac.

 Le nombre d’élèves par classe dans les îles est inférieur à 23 élèves (contre 23,9 dans le reste du département.) Les structures à 1, 2 ou 3 classes n’est plus gérables. Il faut que les élu-e-s pensent à une réorganisation de leurs écoles souligne le DASEN. Le secteur VALS de Saintonge a déjà fait savoir à la DSDEN17 son souhait de restructurer ces écoles. L’île de Ré a deux ans pour réfléchir aussi à une restructuration.

Le DASEN annonce l’envoi de courriers aux maires dès janvier afin de les sensibiliser en cas de situation préoccupante d’augmentation ou de baisse d’effectifs dans leurs écoles. Comme l’an passé, un document dit « de transparence » sera mis en ligne. Le Dasen évoque la difficulté d’établir une carte scolaire si tôt dans l’année mais élections obligent ! Un CTSD est donc prévu en juin pour affiner les mesures compte tenu des flux migratoires d’avril à juillet.

Le Dasen évoque ensuite le mouvement des personnels enseignants et indique que pour la première fois depuis de nombreuses années, la Charente-Maritime s’est trouvée en manque de professeurs des écoles. Pour cela 16 INEAT et 4 EXEAT ont été réalisés. Par ailleurs 67 PES ont été recrutés (+ 2 listes complémentaires.)

Sécurité, et suite du cden ci-dessous.

PDF - 45.1 ko
CR SNUipp-FSU du CDEN 10/11/2016
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs d’école et PEGC de la Charente-Maritime

1 Avenue du Maréchal Juin, 17 000 La Rochelle.

Sur votre GPS, tapez : allée du Queyras

https://www.google.fr/maps/place/Gr...

Tél : 05 46 42 52 26

Courriel snu17@snuipp.fr

Permanences :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h - 17h 00.

Le mercredi de 10 h à 12 h. attention prendre RV si vous désirez nous rencontrer.

Antenne à Saintes, tel : 06 47 04 52 12. Permanence physique à la maison des Syndicat, 1 rue Louis Sercan le dernier mercredi du mois de 10 h à 12 h.

https://www.google.fr/maps/place/1+...