Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTUALITE 17 


fontsizedown
fontsizeup

Réunions d’information syndicale : le recteur et le DASEN nous interdisent de nous réunir durant le temps devant élèves

vendredi 27 septembre 2013

La nouvelle est tombée hier par le biais des IEN. Tous les collègues travaillant devant élèves le mercredi matin se sont vus refuser leur autorisation de participer aux 2 réunions d’information syndicale qu’organise le SNUipp 17 à Pons et à Rochefort. Le SNUipp 17 prend note de cette attaque anti-syndicale.

Il demande aux collègues qui travaillent le mercredi matin de ne pas se rendre à ses RIS pour ne pas risquer un retrait de salaire ou une convocation chez le DASEN pour une remontrance infantilisante.

Les RIS sont bien sûr maintenues pour les autres collègues qui déduiront les 3 heures de leurs animations pédagogiques.

MAIS LE COMBAT ne fait que commencer !

En 1982, planait l’esprit des lois Auroux où la gauche arrivée au pouvoir votaient des lois, attendues depuis longtemps, et qui donnaient de nouveaux droits aux salariés.

Entre autre droit, nous pouvions nous réunir pendant le temps devant élèves pour parler de notre métier. Décret n°82-447 du 28 mai 1982 relatif à l’exercice du droit syndical dans la fonction publique.

Avec l’arrivée de la droite et la suppression du samedi matin, la possibilité de se réunir devient problématique en dehors du mercredi matin que nous déduisons des animations pédagogiques.

Le travail du mercredi matin rechange la donne. Au lieu de se réunir le samedi, nous nous réunirons le mercredi matin.

Mais sous Sarkozy, une simple circulaire de septembre 2008 vient changer la donne.

Elle est adressée au recteurs leur ordonnant de refuser l’organisation des RIS sur temps de classe pour les enseignants des écoles

Aujourd’hui Le Part Socialiste est de nouveau au pouvoir. Le mercredi matin sera travaillé pour tous à la rentrée prochaine.

Et aujourd’hui, le Parti Socialiste refuse d’abroger cette circulaire et permettre aux professeurs des écoles de retrouver le droit que la droite leur avait ôté. Vous avez dit "socialiste" ?

Un courrier national signé par 4 syndicats a été envoyé à Vincent Peillon.

Il nous faut départementalement nous battre. En ce sens, le SNUipp 17 prendra les contacts nécessaires.

Il est impensable de revenir sur ce droit !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs d’école et PEGC de la Charente-Maritime

1 Avenue du Maréchal Juin, 17 000 La Rochelle.

Sur votre GPS, tapez : allée du Queyras

https://www.google.fr/maps/place/Gr...

Tél : 05 46 42 52 26

Courriel snu17@snuipp.fr

Permanences :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h - 17h 00.

Le mercredi de 10 h à 12 h. attention prendre RV si vous désirez nous rencontrer.

Antenne à Saintes, tel : 06 47 04 52 12. Permanence physique à la maison des Syndicat, 1 rue Louis Sercan le dernier mercredi du mois de 10 h à 12 h.

https://www.google.fr/maps/place/1+...